Biographie Bibliographie Audio F.A.Q. Etudes Liens
photoAuteur
Roland Brival


1950 : Naissance de Roland Brival à la Martinique.


1960 : Il s’installe à Paris avec sa famille.
Roland Brival étudie au Lycée Lakanal, à Sceaux. A seize ans, il fait partie d'un groupe de rythm and blues parisien.

1973 : Peintre et plasticien, Roland Brival expose à la Biennale de Paris au Musée d’Art Moderne.
Il vit ensuite à New York où il travaille aux Nations Unies, dans un service de traduction française. Puis il s’installe à Londres où il vit de différents petits métiers.


1976 : De retour en Martinique où il vivra plusieurs années, Brival fonde le groupe pluridisciplinaire Boua Boua (ou Bwa Bwa), sorte de laboratoire théâtral dans lequel se mêlent toutes les disciplines artistiques (théâtre, marionnettes, musique, écriture, peinture…).
La troupe Boua Boua tournera à travers le monde pendant quelques années et sortira un album, Voltyijé voltijé mwin !, rencontre musicale entre l'Afrique, la Caraïbe et le blues américain. Roland Brival, principal compositeur, y joue de la flûte.



1978 : Parution de son premier roman, Martinique des cendres.

1980 : Sortie de son premier album en tant que chanteur, Créole Gypsy, dans lequel il chante en créole, français et anglais, sur une musique navigant entre jazz, blues, soul, samba, funk et musique antillaise.

1985 : Son quatrième roman, Les Tambours de Gao, reçoit le Prix ADELF. A travers une aventure épique et amoureuse, l’histoire évoque une rencontre ancienne entre l’Afrique et l’Europe.



1995 : Création et parution de Ti-Jean, conte musical pour enfants, projet auquel participent plusieurs personnalités de la musique antillaise, comme Jocelyne Béroard et Édith Lefel.

1997 : Brival co-signe le scénario et les dialogues de La grande Béké, téléfilm en plusieurs épisodes, dans lequel Line Renaud interprète la descendante d’une riche famille de colons martiniquais. 1999 : Parution de Biguine Blues, qui sera couronné par le Prix du Livre RFO l’année suivante. Ce roman narre la rencontre d’un vieux chanteur traditionnel martiniquais qui s’apprête à mourir lorsqu’il croise la route d’un couple d’adolescents à la dérive, auxquels il enseignera bien des choses avant de s’en aller vers l’autre monde. Roland Brival décrit là la rencontre de deux mondes, celui de la Martinique âgée et rurale et celui de la Martinique jeune et urbaine.

Autour des années 2000, Roland Brival signe pendant quatre ans une rubrique de critique littéraire dans Elle Magazine. 2000 : Sortie de son album Intense, pour lequel est inventée l’appellation, aujourd’hui utilisée par de nombreux critiques musicaux, de « blues créole ». Roland Brival défend depuis des années l’idée qu’il existe aux Antilles un « blues des cannes à sucre », proche cousin du « blues des champs de coton » nord-américain.

Brival co-écrit, avec le réalisateur Christian Grandman, le scénario et les dialogues du long-métrage Tèt grenné, sorti en 2002, dont l’intrigue se déroule dans les quartiers pauvres de Pointe-à-Pitre.

2010 : Sortie de Vol de nuit. Sur fond de jazz et de blues métissé, cet album confirme le talent d’auteur-compositeur-interprète de Roland Brival qui, avec sa voix rocailleuse et puissante, fait voyager l’auditeur entre l’Europe et l’Amérique, entre les grands espaces et les villes surpeuplées, d’une façon qui le rapproche inmanquablement de Charlélie Couture et Alain Bashung.

Roland Brival vit aujourd’hui entre Paris et les Antilles, voyage beaucoup et poursuit son oeuvre, un travail artistique complexe et complet.
Il a édité plus de quinze ouvrages à ce jour, enregistré cinq albums et exposé ses toiles dans différentes galeries à travers le monde. Il y a dans ses romans une grande musicalité, tout comme sa musique et ses chansons sont hautement poétiques. Comme la peinture, toutes ces disciplines lui permettent de rendre au monde les couleurs, senteurs et émotions dont il s’imprègne en le parcourant.

Texte biographie: Baptiste Chrétien
Interview: Dennis Pereira-Egan