Biographie Bibliographie Audio F.A.Q. Liens
photoAuteur
Chloé Delaume


1973 : Naissance à Paris le 10 mars. D’origine franco-libanaise, de son vrai nom Nathalie Dalain, Chloé Delaume passe ses années d'enfance à Beyrouth.

1983 : À Paris, ses parents ayant fui la guerre au Liban, Chloé Delaume est témoin d'un drame familial : son père tue sa mère devant ses yeux et se suicide. Elle vivra part la suite, chez un oncle et une tante, une enfance très difficile dans un contexte de multiples violences, notamment psychologiques.



Elle s'inscrit à la faculté de Nanterre, en Lettres modernes. Après une année de maîtrise, elle abandonne ses études et travaille dans des bars à hôtesses, expérience qu'elle relate dans Les Mouflettes d'Atropos, son premier roman, paru chez Farrago/Léo Scheer en 2000.
Son nom de plume est emprunté à l'héroïne de Boris Vian, « Chloé » de L'écume des jours et son patronyme à L’Arve et l’Aume d’Antonin Artaud.

1997-1998 : Elle prend la direction, aux éditions Joca Seria, de la collection Extraction, dédiée à la recherche littéraire et dont le but est de faire connaître de jeunes auteurs et de publier des travaux transdisciplinaires en ligne.

Elle collabore aussi pendant un temps, sous son vrai nom, à la revue littéraire Le Matricule des Anges, qui lui dédiera d’ailleurs le dossier central et la couverture de son centième numéro, en février 2009.

1999 : Chloé Delaume fait partie de l’équipe qui crée la revue littéraire Evidenz, aux côtés de son époux, le philosophe franco-tunisien Mehdi Belhaj Kacem. Le noyau dur de cette entreprise littéraire compte également dans ses rangs Adrian Smith (cinéaste), Sébastien Jamain (vidéaste), Ferdinand Gouzon (écrivain) et Boris Belay (philosophe). Pour différentes raisons, personnelles et professionnelles, Chloé Delaume quittera Evidenz dès la publication du deuxième numéro, en 2002.

2001 : Parution chez Farrago de son second roman, Le cri du Sablier, qui obtient le Prix Décembre, considéré comme « l’anti-Goncourt ». Dans ce livre, Chloé Delaume parle, sous forme d’autofiction, du grand drame qui a marqué son enfance.

2002 : Divorce de Mehdi Belhaj Kacem.
A la même période, elle apprend que son père, Sylvain Dalain (frère du terroriste Georges Ibrahim Abdallah), n’est pas son père biologique. La jeune femme doit à nouveau entreprendre un douloureux travail de reconstruction identitaire.

Chloé Delaume travaille régulièrement avec Dorine Muraille, de son vrai nom Julien Loquet, musicien électronique. Ensemble, ils créent des textes/sons qui donnent lieu à des performances. Plusieurs de leurs créations seront diffusées sur France Culture en 2004.

2002-2004 : Projet Corpus Simsi.Chloé Delaume explore le rapport entre fiction et virtuel en prenant le jeu vidéo Sims comme territoire d’investigation poétique. Cette expérience prend la forme de publication de revues et d’ouvrages collectifs mêlant texte et images, ainsi que de performances scéniques en présence d’un musicien. Ce projet est sanctionné par la parution d’un livre, Corpus Simsi : incarnation virtuellement temporaire.



2005-2007 : Chloé Delaume gère le forum internet de l’émission de décryptage des médias Arrêt sur image, présentée par Daniel Schneiderman sur France 5. Elle tient une chronique dans l’émission dans laquelle elle présente les principales réflexions, critiques et propositions des téléspectateurs internautes.

2006 : NT_##, chantier sonore autour de la notion de neuroterrorisme, sur l’emploi de la violence pour atteindre un but économique.

Le cheminement personnel et littéraire de Chloé Delaume se retrouve dans deux de ses préoccupations majeures : la quête identitaire et les recherches autour de l’autofiction. Cela l’amène à de multiples expériences comme celle de devenir un cobaye téléphage durant 22 mois. Il en résultera la publication de J’habite dans ma télévision en 2006.



Chloé Delaume épouse Thomas Scotto d'Abusco, webmaster du site web d'Arrêt sur images et performeur sur Internet connu sous le pseudonyme d'Igor Tourgueniev.

2007 : Publication de La nuit je suis Buffy Summers, livre-jeu interactif dont le lecteur est le héros. Il contient plusieurs scénarios de fins possibles, en écho à la série télé américaine Buffy contre les vampires.



2008 : Participation à la création de la revue littéraire Tina.

2009 : Parution de Dans ma maison sous terre aux éditions du Seuil. Ce roman opère un retour sur son histoire familiale. Delaume fait de ce roman une arme assassine après que la révélation de la véritable identité de son père ait détruit sa construction identitaire déjà difficile. C’est « un livre de vengeance ».



Chloé Delaume affirme sa position d’écrivain-blogueur : l’écriture sur le web lui permet d’ouvrir son laboratoire à ses lecteurs, d’archiver ses textes courts et ses pièces sonores en lignes.
Ses critiques littéraires en ligne, dans lesquelles elle écorche régulièrement certains écrivains, artistes et intellectuels français, sont parfois l’objet de vives polémiques.



Lancement de la manifestation À vous de lire qu’elle parraine avec le Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

2011-2012 : Chloé Delaume est pensionnaire à la Villa Médicis.

Biographie: Christianne Laurent et Baptiste Chrétien
Interview: Dennis Pereira-Egan le 13 mai 2009